Contact

 

 

 

 

 

 

En 1967, la commune de Telgruc décide de se parer d'armoiries. Un graphiste intervient et propose plusieurs solutions. Celle qui fut retenue se compose d'un écu surmonté d'une couronne et soutenu par de branches de pommiers sinoples fruités. Elle porte sur un ruban la devise :" En bon espoir"

 

Dans un souci de filiation historique, l'écu porte les armes de la famille de Rosmadec, originaire de Telgruc et donc certains membres se sont distingués comme Bertrand de Rosmadec, évêque de Cornouaille et instigateur pour la construction de la cathédrale Saint Corentin au XVème siècle et Sébastien, gouverneur de Quimper au XVIIème siècle.

Le phénix, présent sur l'écu, est l'oiseau légendaire qui renaît sans cesse de ses cendres. Il symbolise le principal événement de l'histoire de Telgruc : sa destruction en 1944 suivie de sa reconstruction.
Les deux branches de pommiers, l'une de pommes douces et l'autre de pommes aigres rappelle le miracle de Saint Magloire, patron de la paroisse, évêque de Dol, mort en 595. Son reliquaire ayant été hissé dans les branches d'un pommier de fruits aigres, les fruits devinrent doux comme du miel.

Enfin la devise "en bon espoir " repris de la famille de Rosmadec, donne le ton à cette commune de Telgruc qui malgré ses malheurs ne perdit jamais l'espoir !

Extrait du PRESQU'ILIEN N°10 JUIN 1994

Mise à jour le 01/11/2013